Ecofinca – El refugio

Les locaux de la fondation Plan 21 se trouvent à côté de El Pato, un village situé entre Buenos Aires Capital Federal (CABA) et La Plata – la capitale de la province de Buenos Aires. 

Les membres de la fondation Plan 21 entendent mettre en pratique et vivre au quotidien selon les principes propres à l’association. 

 

La campagne du delta de la Plata

Tout d’abord, voici des clichés des environs, plutôt représentatif de la campagne du delta de la Plata. Ici tout est plat à des kilomètres à la ronde et l’air y est très humide toute l’année. Une fois sortie de l’autoroute et de la nationale, les chemins sont assez souvent en terre battue. Quand il pleut, et ici c’est bien souvent un déluge, le chemin est moyennement praticable. En outre, il n’est pas rare que le quartier subisse des coupures de courant pendant des intempéries trop fortes. 

Les habitants de l’éco refuge

Les co-fondateurs de l’association, Fabian son président et Lupe vivent sur le terrain de l’éco refuge. Fabian est ingénieur et Lupe biologiste. Tout deux exercent leur profession et font vivre en même temps l’association en participant à des projets externes, le plus souvent en tant que consulants pour apporter leur expertise, mais également à des projets internes par l’intermédiaire de leur programme « l’école pour le développement durable ». Ils vivent ici avec leur fils de 4 ans. 

 

Les différents espaces de l’éco refuge

L’éco refuge est un lieu conviviale divisé en plusieurs espaces.

C’est sur ce terrain que la fondation Plan 21 a implanté ses locaux, dans le bâtiment ci-dessous. Il contient une salle de réunion et un espace assez grand utilisé lors d’ateliers. De plus, les produits de la marque Utopi’o peuvent s’acheter ici même.

A l’arrière, ont été installés un compost et un petit jardin. Durant les beaux jours, l’association organise régulièrement des ateliers d’initiation au potager. 

Au fond du terrain se trouve un espace réservé aux animaux, qui étaient pour la plupart en danger et trouvent refuge à « El refugio ». Certains sont là pour une courte durée le temps de trouver une situation alternative, mais d’autres sont là pour une durée indéterminée. Au moment de la rédaction de l’article, vivent dans cet espace : un cheval, un mouton et deux chèvres. 

 Un poulailler se trouve également au fond du terrain, avec quelques poules, des oies et des lapins. 

Les toilettes sèches qui font bien évidemment partie de l’éco refuge depuis leur construction durant un atelier, méritent d’être mentionnées. Elles servent à alimenter le grand compost, mais à moyen terme il est prévu d’en construire un plus petit juste à côté pour éviter de porter le sceau à l’autre bout du terrain. 

C’est également ici que vivent Lupe et Fabian et les parents de ce dernier, dans une autre maison plus petite (le mur de gauche). 

Les deux habitations sont alimentées en eau potable par une source des environs, au moyen de cette citerne. Très peu utilisé pendant mon séjour, ce four à bois a été construit entre les deux maisons. 

Et pour finir, le reste est un terrain de football où les volontaires ou les participants aux ateliers plantent souvent leur tente le temps d’un week-end. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.