Cordoba et sa Sierra

La province de Cordoba est la deuxième plus peuplée après celle de Buenos Aires, avec ses 3,6 millions d’habitants1. Elle possède de nombreuses montagnes d’altitude moyenne, appelées ici « Sierra ».

Le climat y est assez tempéré, avec toutefois des étés très chauds et très humides et des hivers relativement doux et secs. J’y étais au mois de septembre, donc à la fin de l’hiver et au début du printemps. Certains jours étaient assez frisquets mais pendant d’autres la température a pu atteindre dans les 30 degrés.

La province de Cordoba 

cliquez pour agrandir

Je n’ai évidemment pas pu parcourir toutes les Sierras de Cordoba, je suis restée dans la « Sierra Grande », la partie entre Cordoba capital et au nord ouest jusqu’à San Marcos Sierras. Lors d’une seconde visite de la province de Cordoba, je suis partie explorer les sierras au sud de la capitale, de Cuesta Blanca jusqu’à la Combrecita.

San Marcos Sierras et ses hippies

J’ai réalisé à San Marcos Sierras un volontariat de bio construction de dix jours, au cours desquelles j’ai également eu l’occasion de visiter les alentours.

San Marcos Sierras est un village à 153 km de Cordoba, où une communauté hippie a élu domicile dans les années 60. Encore de nos jours, la majeure partie de la population est ce que l’on peut qualifier de « néo hippies » et la plupart n’est pas de la province mais sinon vient de celle de Buenos Aires. Il n’empêche que le village est agréable et qu’il est possible dacheter de nombreux produits d’artisanat local, notamment du très bon miel. 

La région de San Marcos Sierras m’a marqué pour ses couchées de soleil incroyables et ses ciels étoilés limpides qui permettent même d’admirer la voie lactée.

Une autre attraction touristique de la région est le Rio Quilpo, dont ses 120km en font l’un des plus longs de la province. A certains endroits le fleuve forme des piscines naturelles assez profondes – jusqu’à 2m ! – où il est possible d’observer des poissons grâce à son eau transparente2.

Capilla del Monte et les ovnis

Capilla del Monte est un petit village de 10 000 habitants situé à 109km de Cordoba, et au climat « subtropical »3 . Il a vu son histoire récente liée avec les ovnis (oui oui…). Il se raconte qu’en 1986, quelqu’un aurait vu des ovnis du haut de l’Uritorco, un sommet de 1949m situé à 4km de Capilla del Monte4. Depuis, il va s’en dire qu’une quantité non négligeable de personnes continuent de déclarer avoir également vu « des lumières étranges » ne pouvant qu’être des visiteurs de l’espace…

Mise à part ça, le village qui est très touristique, a une architecture assez jolie et colorée. Je n’ai pas gravi l’Uritorco – 120 pesos pour faire une promenade de 5h complètement balisée avec rambardes etc – mais je pense que la vue sur la vallée doit être impressionnante. 

Cosquin et son festival Cosquin Rock

Cosquin est connu pour son festival de rock, « Cosquin Rock » organisé chaque années depuis 2001. Charly Garcia, Bersuit Vergarabat, Los Piojos et bien d’autres « grands » du rock argentins sont venus jouer à Cosquin Rock, qui compte également des têtes d’affiche internationales, comme Emir Kusturika, Calle 13 et même Die Toten Hosen.

Après les hippies et les ovnis, je suis restée quelques jours à Biallet Massé, un autre petit village proche de Cosquin. Biallet Massé est un village sans très grand intérêt, mais dont le fleuve qui coule non loin a un certain charme. 

La Cumbrecita, village piéton

La Cumbrecita est un petit village situé à 118km de Cordoba Capital, dans la vallée de la Calamuchita. Elle se distingue pour son architecture d’Europe centrale dû à une forte immigration européenne, notamment d’Allemands.

Le site officiel de tourisme à Cordoba6 raconte qu’en 1932 l’Allemand Dr. Helmut Cabjolsky vint passer des vacances dans la région et acheta un terrain deux années plus tard, afin d’y établir une résidence secondaire. Dans les années 1940, le lieu devint de plus en plus touristique et d’autres familles principalement d’Europe centrale vinrent s’y installer. L’immigration marqua l’architecture de la localité, qui peut s’apparenter d’après le site de tourisme « à celle des petits village de l’Allemagne du XVème siècle ». En réalité l’ensemble est un peu kitsch mais a un certain charme malgré tout. Cela donne sa particularité au village, qui se démarque énormément de n’importe quelle autre ville argentine.

La Cumbrecita est le premier village argentin entièrement piéton. Les rues sont interdites aux voitures de 10h à 18h.

Les paysages de la Cumbrecita sont assez représentatifs de ceux de la province, avec non loin une rivière et ses gros rochers. Il se situe près du mont Champaquí, le plus élevé de la province de Cordoba.

   

A 40km de la Cumbrecita se trouve Villa General Belgrano. Il s’agit également d’un peuplement allemand, ce qui se retrouve dans l’architecture. Le nom de la ville viendrait du fait que la colonie d’Allemands qui s’installa dans la zone ne voulait pas prêter allégeance à l’Argentine, la colonie fût contrainte de prendre le nom du général Belgrano, le créateur du drapeau argentin.

La particularité de Villa General Belgrano est surtout son Oktoberfest organisée tous les ans au mois d’octobre et qui attire énormément d’Argentins de tout le pays. 

Cuesta Blanca et la plages des hippies

Cuesta Blanca se situe dans la Vallée de Punilla à 14km de Villa Carlos Paz, la seconde ville de la province (à 48km de la capitale). Cuesta Blanca est un petit village caractérisé par de nombreuses résidences secondaires, qui fait qu’il concentre une activité touristique essentiellement pendant les périodes de vacances. 

Le paysage représentatif de la zone est une rivière (el río San Antonio) doté de petites plages de sables et des bassins d’eau où il est possible de nager un minimum.

 

 

Alta Gracia, la ville du Che

Alta Gracia, situé à 38km au sud de Cordoba capital, compte environ 50 000 habitants.

Les Jésuites ont joué un rôle important dans le développement de la ville. Actuellement, les bâtiments qui demeurent en très bon état, sont une source de tourisme important pour la ville.

  

En outre, Ernesto Guevara, « le Che » passa une bonne partie de son enfance à Alta Gracia. La maison dans laquelle il résida est maintenant un musée qui se visite. 

Cordoba Capital

La ville de Cordoba qui est la capitale de la province du même nom, est la deuxième ville du pays en terme de population (1,5 million en 2017)1 et elle est une ville étudiante très importante. En outre, Cordoba est une ville très riche culturellement.

Les Jésuites ont joué à Cordoba un rôle important au XVIIème siècle. La Manzana Jesuítica (« cité jésuites ») est l’un des témoignage encore visible de l’importance qu’ils ont pu avoir. La Manzana Jesuítica est un ensemble d’édifices situé en plein centre ville, formé par l’église de la compagnie des Jésuites (la plus vielle d’Argentine), le Colegio National Montserrat (qui sert actuellement encore d’école), et l’ancienne université de Cordoba (qui est actuellement le musée de l’université). La Manzana Jesuítica est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2000. 

  

L’Eglise du Sacré-Coeur, plus connue sous le nom « d’Iglesia de Los Capuchinos« , pour son appartenance à l’ordre des Capucins – un sous ordre des Franciscains – fut construite en 1926-34. C’est une église que j’ai trouvé esthétique par son architecture et la couleur de ses façades.  

La cathédrale Notre-Dame-De-l’Assomption est une autre église impressionnante par son architecture tant extérieure qu’intérieure qui a attiré mon attention. Proche de la place San Martin, une des grandes places du centre ville, son dôme est une prouesse architecturale du XV-XVIème. La cathédrale Notre-Dame-De-l’Assomption de Cordoba est le siège de l’archevêché catholique

Enfin, Cordoba possède un petit canal qui donne un certain charme à la ville. Il est très agréable de s’y promener et de s’arrêter dans un des ses bars le temps d’une bière ou d’un mate.   

 


1. http://www.europaworld.com/pub/entry/ar.ss.2 

2. http://www.cordobaturismo.gov.ar/audioguia/283/

3. http://www.capilladelmonte.gov.ar/info-gral-weather

4. http://www.bbc.com/mundo/noticias-america-latina-40209791

5. http://population.city/argentina/cosquin/ 

6. http://www.cordobaturismo.gov.ar/   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.